Par tél : 06 21 77 42 18  /  ted.attitude@gmail.com  /  12 rue Camille Saint Saens - 13700 Marignane

Débuter la scolarité

Chaque école maternelle a vocation à accueillir tous les enfants, quels que soient leurs besoins.

Les parents d'un enfant en situation de handicap peuvent demander l'inscription en maternelle dès l'âge de 2 ans et l’accueil ne peut pas vous être refusé sous prétexte que l’école est obligatoire qu’à partir de 6 ans. Même si celui-ci est handicapé.

 

Il est très important qu’un enfant TED aille à l’école :

Tout d’abord, l’enfant autiste a besoin, comme les autres enfants, d’être avec ses pairs. Le milieu ordinaire est un formidable stimulant pour la progression de l’enfant autiste. Les enfants autistes ont souvent une intelligence normale qui leur permet d’accéder aux enseignements de l’école de la République. Ils ont juste besoin qu’on leur dise tout, y compris ce qui paraît évident.

A défaut, l’enfant autiste avancera à son rythme, comprend à sa façon et évolue avec ses difficultés. Il faut savoir s’adapter.

Cependant les enfants TED ont besoin d’un accompagnement adaptés. L’enfant a la possibilité d’avoir soit une A.V.S. ou une AESH mais pour cela il faut en faire la demande.  il est recommandé de se rapprocher de l'enseignant référent du secteur de l'école où est inscrit l'enfant afin qu'il provoque une réunion de l'équipe éducative. Elle effectuera un projet de Projet Personnalisé de scolarisation (PPS)

Pour chaque enfant handicapé et nécessitant une aide humaine (AVS) ou matérielle (emplois du temps visuels, matériel informatique, etc.), est établi un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) qui précise les dispositions particulières nécessaires pour une bonne intégration de l’enfant dans la classe.

La première étape est de demander soit à l'enseignant référent, soit avec la direction de l'école la mise en place d'une équipe éducative vers les mois février-Mars. (vous pouvez même la demander avant la première année de scolarisation de l'enfant). L’équipe éducative va donc se réunir afin de renseigner le GEVASco ou le GEVASco ré-examen. Véritable outil de dialogue entre les différents acteurs concernés par la situation d’un élève handicapé, il s’inscrit dans une démarche d’harmonisation des procédures d’évaluation des situations dans le champ de la scolarité.

C’est à ce moment que l’équipe éducative fait une proposition pour le PPS  (Projet Personnalisé de Scolarisation). (Demande d’AVS, orientation, matériel scolaire adaptés, etc…)

Le PPS définit les modalités de déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales répondant aux besoins particuliers de l’élève présentant un handicap.

Conseils :

Il est important que les deux parents soient présents.  Ça permet de montrer une plus grande implication des deux parents. Vous pouvez vous faire accompagner par un tiers (parents d’élève, membre association parent d’enfants autistes, avocats, etc…)

L'équipe scolaire n'est pas toujours d'accord avec la demande parentale.

Ne signez pas le GEVASco tant qu’il n’est pas totalement rempli.  Souvent le document fait le tour de la table en début de séance, ça peut faciliter la vie de l’enseignant référent mais ça pourrait être lourd de conséquence Si vous n’êtes pas d’accord avec ce qui a été reporté.

Ne vous laissez pas forcer la main, il est illégal d’obliger les parents à accepter un PPS avec lequel il ne sont pas d’accord.

N'hésitez pas à prendre le document avec vous pour le lire à tête reposée à la maison pour le rendre le lendemain.

L'enseignant référent

L’enseignant référent intervient principalement après décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDA), instituée par l’article L. 146-9 du code de l’action sociale et des familles. Il tend à assurer la meilleure mise en œuvre possible du projet personnalisé de scolarisation. Dans ce cadre, il assure un suivi du parcours de formation (institué par l’article L.112-2 du code de l’éducation) des élèves handicapés scolarisés au sein de son secteur d’intervention, afin de veiller à sa continuité et à sa cohérence. Il assure la coordination des actions de l’équipe de suivi de la scolarisation

 

AVS-collective / AVS-individualisé/AESH

 

Les auxiliaires de vie scolaire (A.V.S.) sont des assistants d’éducation qui ont pour fonction d’aider à l’intégration des élèves handicapés : aide aux tâches scolaires, participation aux sorties de classe, accomplissement de gestes techniques ne nécessitant pas une qualification médicale ou paramédicale (comme par exemple changer un enfant qui n'a pas acquis la propreté à cause de son handicap). Embauché(e), l’AVS suit dans son cursus d’embauche une formation de 60 heures.

Souvent malheureusement, les AVS ont des emplois précaires ou les contrats portent sur des périodes pas adaptées. (Contrat finissant au 30 avril par exemple….)

Les AESH bénéficient d'un contrat de droit public passé avec l'éducation nationale. Pour être embauché comme AESH, le candidat doit être titulaire d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne (ou avoir exercé pendant au moins deux ans des fonctions d'aide à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap).

Les AVS/CUI sont embauchés par l'Education nationale sur un CUI (Contrat Unique d'Insertion) accordé par Pôle Emploi. Après deux années d'exercice auprès d'élèves handicapés, ils peuvent postuler pour un poste d'AESH.

Il existe un nouveau diplôme : le DEAES (Diplôme d'État d'Accompagnant Éducatif et Social) – décret 2016-74 du 29 janvier 2016.

La MDPH

Parcours

Possible.....

Vos droits

Faire une demande auprès de la MDPH

Liens utiles

Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) est un acte écrit qui sert à définir les besoins particuliers d'un enfant en situation de handicap au cours de sa scolarité (accompagnement humain, attribution de matériel pédagogique adapté, dispense d'un ou plusieurs enseignements...).

Le PPS est un acte fondamental, car il suit l'élève durant sa scolarité. Il s'impose à tous les établissements scolaires, sanitaires et médico-sociaux.

Le PPS est élaboré par l'équipe pluridisciplinaire de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) conformément à 3 modèles :

  • PPS pour l'école maternelle ;

  • PPS pour l'école élémentaire ;

  • PPS pour le 2nd degré.

La Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) se prononce sur l'orientation à prendre pour assurer l'insertion scolaire de l'élève handicapé par rapport au PPS et par rapport aux différentes observations.

Après décision de la CDAPH, le PPS est transmis :

  • à l'élève majeur ou à ses parents (ou représentant légal) s'il est mineur ;

  • à l'enseignant référent et au directeur de l'école, au chef d'établissement ou au directeur de l'établissement ou du service social ou médico-social ainsi qu'aux membres de l'équipe éducative.

Le PPS est révisé à chaque changement de cycle ou d'orientation scolaire. Par ailleurs, il doit être réévalué afin de s'adapter aux évolutions de l'état de santé de l'enfant dans la vie courante.

L’équipe éducative se compose de :

  • L’école (Directeur, enseignant de l’enfant, atsem, avs)

  • Les parents

  • Les soignants de l’enfant (psychomotricien, orthophoniste, psychologue, éducateur, pédopsychiatre,  etc)

  • Le RASED (Psychologue scolaire, infirmière scolaire)

  • Le Médecin scolaire

  • L’enseignant référent

NB : L’équipe de suivi de la scolarisation ne peut valablement se réunir en l’absence des parents ou représentants légaux de l’élève handicapé, qui peuvent cependant se faire accompagner ou représenter.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Les AVS, deux types d'aides :

L’aide mutualisée :

L'aide mutualisée est destinée à répondre aux besoins d'accompagnement d'élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue.  Lorsqu'elle accorde une aide mutualisée, la CDA définit les activités principales de l'accompagnant.  L'aide mutualisée accordée à un élève lui est apportée par un assistant d'éducation. Elle peut être chargée d'apporter une aide mutualisée à plusieurs élèves handicapés simultanément. 

 

L’aide individuelle :

L'aide individuelle a pour objet de répondre aux besoins d'élèves qui requièrent une attention soutenue et continue, sans que la personne qui apporte l'aide puisse concomitamment apporter son aide à un autre élève handicapé. Elle est accordée lorsque l'aide mutualisée ne permet pas de répondre aux besoins d'accompagnement de l'élève handicapé. Lorsqu'elle accorde une aide individuelle, dont elle détermine la quantité horaire, la CDA définit les activités principales de l'accompagnant. »

NB : Dans le cas des TSA, l’enfant a la plupart du temps  besoin d’un accompagnement individualisé.

 

Les AEHS : Accompagnants des Eleves en Situation de Handicap.

AVS/CUI et AESH accomplissent les mêmes tâches, mais leur recrutement et leur statut sont différents.